INTERNATIONAL CONFEDERATION

FOR ELECTROACOUSTIC MUSIC

I.C.E.M.

C.I.M.E

STATUTE

(refer to French Statute, the only legal one)

Article 1 – Name, field of activity

  1. The Association is named : the INTERNATIONAL CONFEDERATION OF  ELECTROACOUSTIC  MUSIC, hereafter designated by the initials I.C.E.M. (C.I.M.E. in French)

2) The field of activity of I.C.E.M. extends to all countries in the world that have National Federations affiliated to the I.C.E.M.

Article 2 – Registered Offices

The Registered offices of the Association are situated in France, at Bourges, the place where the Association was created.

Article 3 – Objectives

The objective of the Association is to promote at an international level of the various aspects of electroacoustic music  and notably:

  • by encouraging :
    • production, creating and research
    • distribution of compositions
    • pedagogy
    • meetings of its professionals (composers, researchers,  performers and teachers)
    • dissemination and communication of knowledge and electroacoustic techniques
  • by organising collaborations with national bodies, international organisations and various professional areas concerning the above-mentioned objectives.

The Association seeks to assure a rational and coherent development, at the highest level, of compositional methods and of electroacoustic techniques, both analogue and digital, and to guarantee their continued progress, so that electroacoustic music can affirm its particular individuality and fulfil its role as innovator in the domain of creation and diffusion as well as in the evolution of specific techniques, of more general knowledge, and of musical thought itself.

It will promote this aim by all means at its disposal, through the free movement of ideas and people, with respect for the equality of the rights of composers, and the right of free expression of their national culture.

Article 4 – Activities of the Association

The Association will organise, by itself or in collaboration with any other organisation, national or international, in France or abroad, activities that correspond to its objectives : study, analyses, artistic events, technical realisations, presentations, courses, conferences, colloquia, publications, editions of other types, documentation, competitions and exchanges.

Article 5 – Members

The Members of the Association are :

1) National Federation Members

 a) The National Federation Members are the National Federations (N.F.) affiliated to the I.C.E.M

b) The National Federations (N.F.) are admitted into the I.C.E.M. by a decision of the General Assembly on a recommendation of the Board of Directors, after it has examined the conformity of the statues of the candidate National Federation to the objectives, the ideas and the organisational principles of the I.C.E.M.

The application for admission must be made in writing form and membership can only become effective at least one year from the date of application (except when a special decision is taken by the General Assembly).

c) Only one National Federation may be admitted from each country.

d) Each National Federation Member participates in the General Assemblies and a Board of Directors of the I.C.E.M.

Each National Federation Member has a single vote.

Each National Federation Member is represented by one Delegate on the Board of Directors and may be represented at the General Assembly by two Delegates. The Delegate or Delegates of the National Federation Member must be members of the Board of Directors of the National Federation Member

e) Each National Federation Member must inform the Main Board of the I.C.E.M., before each General Assembly and meeting of the Board of Directors of the names and positions of its Delegates. The first Delegate represents the N.F. Member of the Board of Directors and the General Assembly. This first Delegate must be a member of the Main Board of N.F. Member.

If the National Federation Member is able and wishes to send a second delegate, this person only participates in the General Assembly. In this case, the vote of the N.F. implies the agreement of both Delegates. In case the disagreement, the vote of the N.F. is void.

f) The President of each National Federation Member takes actually vice-president title of the ICEM.

2) Organization / Institution Members

a) The Member Organizations / Institutions are the organizations / institutions members in the ICEM.

b) The Organizations / Institutions Members are admitted in the ICEM by decision of the General Assembly on proposition and after examination by the Board of Directors of the assurance of the concordance of their objectives, programs and practices with the statutes, the ideas and the principles of organization of ICEM, as their skills and qualities recognized and active so nationally as internationally.

However these factors are strictly connected to the will of the Management of each of the Organizations / Institutions Member . So, after every change of director of a Organization / Institution Member , the Office will make demand in writing by registered mail of the wish of continuity of membership of this one. In the case of the renewal of the interest indicated by the new Director. The Assembly however reserves the right to estimate the relations with this Organization / Institution Member according to the article 7.3

The demand of membership must be made in writing and the membership can be actual only at least on one year after the date of the demand (except extraordinary decision of the Assembly).

c) Several Organizations / Institutions Member can be admitted by each country.

d) Every  Organization / Institution Member present to the General Assembly and to the Board of Directors has a single vote.

Every Organization / Institution Member, participates in General Assembly and in the Boards of Directors of the ICEM through a representative-delegate appointed by this one.

This representative-delegate must necessarily be a member of the Main Board  of the Organization / Institution Member 

e) Before every General Assembly and Board of Directors every Organization / Institution Member has to send to the Main Board of the ICEM,the name and function (office) of his (her) representative-delegate.

f) Only the present or represented Organizations / Institutions Member are counted and valid  for the quorum.

3) The Associate Members

a) the studios of creation, the structures of production, research, distribution, recording, publishing, public or private, the quality of which is recognized by the national level who wish to adhere to the ICEM for their participation in its actions of meeting of the professionals, in the circulation and the communication of the knowledge and the techniques and to be partner within this international movement can be admitted as associated members

b) They are admitted by decision of the General assembly on proposition and examination of the concordance of their objectives with those of ICEM by the Board of directors, as well as of their skills and recognized and active qualities pursued on a national scale.

c) Several associated members can be allowed by each country

d) Every associated member can participate in the General Assembly of the ICEM through a delegated representative but cannot participate in the vote nor in the quorum.

e) It is wished that the persons who are members of an associated grouping become also member of the National Federation of their country. Indeed the associated groupings and their members cannot participate directly in the actions of diffusion, concerts of the ICEM and Rostrum

f) As a result of the rights and the limited obligations from which they benefit, the annual contribution of the associated groupings is fixed to the  1/3 of that of a National Federation or a Member Organization / institution

4) Founding Members which are the 14 Founding Membres: L. Goethals (Belgium), D . Keane, B. Truax (Canada), F. Barrière, P. Boeswillwald, Ch. Clozier, J.C. Risset (France), H.Davies ( G.B), Z. Pongracz (Hungary), L.G. Bodin, S. Hanson (Sweden), J. Appleton, G. Bennett, M. Subotnick (USA).

They take part and vote at the General Assemblies and at the Boards of Directors. Only the present or represented members of right are counted for the voting process.

Besides, also can participate in the General Assembly :

5) Honorary Members

a) These are people of value to the I.C.E.M., who have served the cause of international friendship and of the development as well as the dissemination of Electroacoustic music.

b) The title of “Honorary Member” is conferred by the General Assembly on recommendation of the Board of Directors.

c) Honorary Members may attend the General Assemblies and all other I.CE.M. activities; they do not have a vote.

Article 6 – Membership forfeited

1) By non-payment of annual subscription, by a decision of the General Assembly.

Before this action is taken, the N.F. Member must be invited by registered letter to provide the Executive Committee with an explanation, to request the subscription to be postponed or to propose a reduction in the subscription because its current financial situation.

If no reply is received or no agreement reached, the Executive Committee will propose to the General Assembly that the N.F. Member be struck off. In any case, a N.F. Member which has not paid its annual subscription may have its voting rights withdrawn by a decision of the Board of Directors.

2) By written resignation sent to the I.C.E.M. three months before the General Assembly.

3) By being struck off by the General Assembly on the proposal of the Main Board for substantial neglect of its statutory obligations or for an action prejudicial to the running of the I.C.E.M.

4) By the demise of persons or of corporate bodies.

Article 7 – I.C.EM. Administration

The organs of the I.C.E.M. are:

1) The General Assembly

a) The General Assembly is held at least every other year, at the date and place determined by the Board of Directors.

  • The ICEM Confederation Festival can and has to take place every year

b) The expenses of the General Assembly (the participants expenses are at their charge or their federation’s) are to be borne by the country which organises it, or after a decision of the General Assembly, by the I.C.E.M.. The programme of each General Assembly is drawn up and approved by the Board of Directors. The members’ expenses are covered by the ICEM.

c) In order to be legal, the General Assembly must be composed of at least half of its voting members (including proxy votes).

It examines and approves the annual report of the I.C.E.M.’s activities, as well as the plan of work for the coming year.

It approves the financial accounts of the past financial year and the estimated budget of the coming year.

It gives final discharge to the Board of Directors.

It examines and takes decisions in all matters within its competence.

d) Only the Members up to date of their contribution can participate in the votes.

2) The Board of Directors

a) The Board of Directors runs the activity of the I.C.E.M.

It is composed of  

  • the Founding Members
  • one Delegate from each of the National Federation Members
  • one Representative-Delegate from each of the Organizations / Institutions Members

b) During the period between General Assemblies, the Board of Directors gives the charge of the execution of the resolutions, decisions and recommendations of the General Assembly to its Main Board

The Board of Directors examines and approves the report of the activities presented by its Main Board

3) To do so, the Board of Directors elects among its members, and for 3 years,  an Main Board composed of :

– one President

– one Secretary

– one Treasurer

– six Advisers maximum

d) The members of the Board of Directors and of the Main Board are eligible for re-election at the end of their term of office.

e) The Board of Directors meets at least every other year and the Main Board at least once a year.

3) Proxy vote

a) If a N.F. Member is unable to send any representative to the General Assembly and the meeting of the Board of Directors :

  • The Committee of the N.F. is requested to communicate to the Main Board of the I.C.E.M. a report of its activities in the year preceding the General Assembly as well as proposals and prospects for its future activities.
  • It is possible for the N.F. Member to vote by proxy, but only through :

             . either the first Delegate of another N.F.

            . or a member of the Main Board

             . or a Founding Member

  •  It is possible for the Organization / InstitutionMember to vote by proxy, but only through:

             .  the first Delegate of a N.F or the Representative-Delegate of  another Organization-Institution Member

             . or a member of the Main Board

             . or a Founding Member

b) if a Founding Member cannot attend the General Assembly and the meting of the Board of Directors, he may vote by proxy, but only trough:

          . the first Delegate of a N.F from his own country

          . or one of the member of the Main Board

c) a first Delegate, a Founding Member or a Organization/Institution Member can only hold one proxy. The members of the Main Board can hold all proxies they receive by name

Article 8 – I.C.E.M. Ownership – Resources

1) The resources of the I.C.E.M. for the exercise of its statutory activities  are derived from :

a) subscriptions from the N.F. Members, the amount of which will be determined by the General Assembly. The annual subscription must be paid every year, that is to say between 1st January and, at the latest, 31st Decembrer.

b) Subventions and gifts from institutions, social organisations, private persons and patrons

c) Revenues from the exercise of its activities

d) Subventions from U.N.E.S.C.O.

2) The Board of Directors is responsible for the property and the finances of the I.C.E.M.. It presents the financial reports, the budget and the project for the following financial year to the General Assembly for is acceptance.

3) A receipts-and-expenses book is kept up to date, as well as book-keeping for the other I.C.E.M. properties.

Article 9 – Final disposal

1) The statues may only be modified by a vote of a two-third majority of the General Assembly.

2) The dissolution of the I.C.E.M. may only be pronounced by a specially convened Assembly.

The General Assembly will nominate one or several auditors in charge of winding up the Association and will determine their powers to act.

It will donate the net assets to all declared Associations having a similar object or to public or private institutions.

 

 

 

CONFEDERATION INTERNATIONALE

DE MUSIQUE INTERNATIONALE

CIME/ICEM

STATUT

 

Article 1 – Nom, sphère d’activité

▪ L’Association est nommée : CONFEDERATION INTERNATIONALE DE MUSIQUE ELECTROACOUSTIQUE, ci-après désignée sous le sigle de CIME

▪ Le rayonnement d’activité de la CIME s’étend sur tous les pays du monde entier dont les Fédérations Nationales et des Organismes/Institutions sont adhérentes à la CIME

Article 2 – Siège social

Le siège social de l’Association se trouve en France, à Bourges (département du Cher), lieu où l’Association a été créée.

Article 3 – Buts

Cette Association a pour but de promouvoir à l’échelle internationale la musique électroacoustique sous tous les aspects, notamment :

en favorisant – la production, la création et la recherche

– la diffusion des œuvres

– la pédagogie 

– la rencontre des professionnels (compositeurs, chercheurs, interprètes, enseignants)

– la circulation et la communication des connaissances et des techniques électroacoustiques.      

En organisant la concertation avec les organes nationaux, les organisations internationales, les différents secteurs professionnels sur les objectifs ci-dessus mentionnés.

L’Association vise à assurer un développement conséquent, cohérent et au plus haut niveau des méthodes compositionnelles et des techniques électroacoustiques analogiques et numériques, à en garantir la pérennité, en sorte que la musique électroacoustique puisse affirmer toute sa spécificité et pleinement remplir son rôle novateur dans les domaines de la création et de la diffusion, ainsi que dans l’évolution des techniques spécifiques, des connaissances plus générales et de la pensée musicale.

En tant que Confédération, cette Association regroupe des structures organisées Fédérations Nationales et Organisations/Institutions qui ont librement la volonté de définir et réaliser des projets et des actions en commun à l’échelle internationale comme de constituer une Assemblée dont l’image et la représentativité ont capacité à intervenir pour la promotion et le développement de la Musique Electroacoustique.

Elle entend et affirme donc ses actions à travers la libre circulation des idées et des hommes, le respect et l’égalité des droits des compositeurs, la libre et souveraine expression de leur culture nationale, et cela, par tous les moyens dont elle dispose.

Article 4 – Activités de l’Association

L’Association organise seule ou en participation avec tout autre organisme, national et international, en France et à l’étranger, des activités conformes à ses buts : études, analyses, manifestations artistiques, réalisations techniques, animations, cours, conférences, colloques, publications, éditions sur tous supports, documentation, concours, échanges.

Article 5 – Membres

Les Membres de l’Association sont :

1)   Les Fédérations Nationales Membres

Les Fédérations Nationales Membres sont les Fédérations Nationales adhérentes à la CIME

Les Fédérations Nationales sont admises à la CIME par décision de l’Assemblée Générale sur proposition et après examen par le Conseil d’Administration de la conformité des statuts des Fédérations Nationales candidates aux buts, aux idées et aux principes d’organisation de la CIME 

La demande d’adhésion doit être faite par écrit, et l’adhésion ne peut être définitive qu’au moins un an après la date de la demande (sauf décision extraordinaire de l’Assemblée Générale).

Une seule Fédération Nationale peut être admise par Pays.

Chaque Fédération Nationale Membre dispose d’une voix lors des votes.

Chaque Fédération Nationale Membre participe aux Assemblée Générale et Conseil d’Administration de la CIME au travers de délégués mandatés par celle-ci.

Chaque Fédération Nationale Membre est représentée par un délégué au Conseil d’Administration et peut être représentée à l’Assemblée Générale par deux délégués. Le ou les délégués de la Fédération Nationale Membre sont obligatoirement Membres du Conseil d’Administration de la Fédération Nationale Membre.

Le premier délégué représente la Fédération Nationale Membre au Conseil d’Administration et à l’Assemblée Générale. Ce premier délégué doit être Membre du Bureau Exécutif de la Fédération Nationale Membre. Si la Fédération Nationale Membre a la possibilité et souhaite mandater un second délégué, celui-ci siègera (uniquement) à l’Assemblée Générale. En ce cas, le vote de la Fédération Nationale implique l’accord des deux Délégués. En cas de désaccord, le vote de la Fédération Nationale est blanc.

e) Chaque Fédération Nationale Membre doit, avant chaque Assemblée Générale et Conseil d’Administration, faire connaître au Bureau Exécutif de la CIME les noms et fonctions de ses Délégués.

f) Le Président de chaque Fédération Nationale Membre prend de fait le titre de Vice-Président de la CIME

2) Les Organisations/Institutions Membres

Les Organisations/Institutions Membres sont les Organisations/Institutions Membres adhérents à la CIME.

Les Organisations/Institutions Membres sont admises à la CIME par décision de l’Assemblée Générale sur proposition et après examen par le Conseil d’Administration de l’assurance de la concordance de leurs objectifs, programmes et pratiques avec les statuts, les idées et les principes d’organisation de la CIME, comme de leurs compétences et qualités reconnues et actives tant nationalement qu’internationalement. 

Cependant ces facteurs sont étroitement liés à la volonté de la Direction de chacune des Organisations/Institutions Membres. Aussi, après chaque changement de Direction d’une Organisation/Institution Membre, le Bureau fera demande par écrit AR du souhait de continuité d’adhésion de celle-ci. Dans le cas du renouvellement de l’intérêt signalé par la nouvelle Direction, l’Assemblée Générale se réserve cependant le droit d’évaluer les relations de la CIME avec cette Organisation/Institution Membre selon l’article 7.3

La demande d’adhésion doit être faite par écrit et l’adhésion ne peut être définitive qu’au moins un an après la date de la demande (sauf décision extraordinaire de l’Assemblée).

Plusieurs Organisations/Institutions Membres peuvent être admises par pays.

Chaque Organisation/Institution Membre présente à l’Assemblée Générale et au Conseil d’Administration dispose d’une voix lors des votes.

Chaque Organisation/Institution Membre, participe aux Assemblées Générales et aux Conseils d’Administration de la CIME au travers d’un représentant-délégué mandaté par celle-ci.

Ce représentant-délégué doit obligatoirement être Membre de la Direction de l’Organisation/Institution Membre

Chaque Organisation/Institution Membre doit, avant chaque Assemblée Générale et Conseil d’Administration, faire connaître au Bureau Exécutif de la CIME les nom et fonction de son représentant-délégué.

Seules les Organisations/Institutions Membres présentes  ou représentées sont comptabilisées pour le quorum.

3) Les groupements associés

Les studios de création, les structures de production, de recherche, de diffusion, d’enregistrement, d’édition, publiques ou privés, dont la qualité est reconnue au niveau national qui souhaitent adhérer à la CIME pour participer à ses actions de rencontre des professionnels, à la circulation et la communication des connaissances et des techniques et être partenaires au sein de ce mouvement international peuvent y être admis comme membre groupement associé.

Ils y sont admis par décision de l’Assemblée Générale sur proposition et examen par le Conseil d’Administration de l’assurance de la concordance de leurs objectifs, d’organisation de la CIME, comme de leurs compétences et qualités reconnues et actives poursuivies à l’échelle nationale.

 Plusieurs groupements associés peuvent être admis par pays.

Chaque groupement associé peut participer aux Assemblées Générales de la CIME au travers d’un représentant délégué mais ne peut participer au vote ni au quorum.

Il est souhaité que les personnes qui sont membres d’un groupement associé deviennent également membres de la Fédération Nationale de leur pays. En effet les groupements associés et leurs membres ne peuvent participer directement aux actions de diffusion, concerts de la CIME et TIME, sinon dans le cadre de la Fédération nationale de leurs pays.

f) En conséquence des droits et devoirs limités dont ils bénéficient, la cotisation      annuelle des groupements associés est fixée au tiers de celle d’une Fédération Nationale ou d’une Organisation/Institution Membre

4) Les Membres de Droit, à savoir les 14 Membres fondateurs : L. Goethals  (Belgique), D. Keane, B. Truax (Canada), F. Barrière, P. Boeswillwald, Ch. Clozier, J.C. Risset (France), H. Davies (G.B), Z. Pongracz (Hongrie), L.G. Bodin, S. Hanson (Suède), J. Appleton, G. Bennett, M. Subotnick (USA). 

a) S’ils le souhaitent, ils prennent part et votent aux Assemblées Générales et aux Conseils d’Administration.

b) Seuls les membres de droit présents ou représentés sont comptabilisés pour le quorum

.

Par ailleurs peuvent participer à l’Assemblée Générale : 

Les Membres d’Honneur

Ils sont des personnes de grand mérite envers la CIME, qui ont bien servi la cause de l’amitié internationale et du développement ainsi que de la diffusion de la musique électroacoustique.

Le titre de Membre d’Honneur est décerné par l’Assemblée Générale sur proposition du Conseil d’Administration.

Les Membres d’Honneur peuvent prendre part aux Assemblées Générales et à toutes formes d’activités de la CIME. Ils ne prennent pas part aux votes.

Article 6 – De la structure de la CIME et des relations entre les Membres :

La CIME est constituée de deux collèges, d’un groupement et d’un conseil :

le premier collège est celui des Fédérations Nationales, organes de regroupement démocratique de compositeurs, et professionnels d’un pays qui, attachés à des buts et objectifs proches, le développement de la Musique Electroacoustique et sa diffusion, se sont fédérés pour y parvenir malgré leurs différences et leurs intérêts individuels. La représentativité des Fédérations Nationales est d’ordre national et d’assemblée volontaire.

Le second Collège est celui des Organisations et Institutions, structures dotées d’équipes et lieux, constituée pour la création, la recherche, la diffusion et l’enseignement de la musique électroacoustique. Le volume d’activités, leurs niveaux et qualités sont reconnus internationalement. La représentativité des Organisations/Institutions membres, par leur image est complémentaire à celle des Fédérations Nationales et celles de la Confédération, amplifiant l’influence et l’effet des actions menées au nom de la CIME.

Le groupement est constitué des associés, studios  et structures privées ou publiques agissant dans le champ de la musique électroacoustique et reconnus au niveau national. Ceux-ci rejoignent la CIME dans l’objectif de participer à un mouvement international représentatif. Cependant leurs membres ne peuvent individuellement accéder aux activités de diffusion de la CIME qu’en tant que membre également de la Fédération Nationale de leur pays.

Le conseil est celui des Membres de Droit (Fondateurs) qui, par leur engagement de compositeurs-chercheurs au développement des échanges, ont contribué à la dynamique de ceux-ci après avoir fondé en 1982 la CIME. Leur représentativité s’apparente au Conseil des sages. Leur nombre est inexorablement en décroissance naturelle.

L’adhésion étant libre et sur des buts communs, les relations entre les Membres de la CIME sont de collaboration professionnelle participant d’un but commun à l’échelon international et le développant solidairement dans le cadre d’une diversité d’opinions et de pratiques.

Chacune des Fédérations ou des Organisations/Institutions d’un même pays, conduisent en toute indépendance de la CIME leurs activités selon leurs choix, projets et politiques dans leur espace national au titre de leur Fédération et Organisation/Institution. Elles établissent ou développent en toute autonomie des échanges, collaborations et partenariat à l’échelle internationale.

Mais dans le cadre des actions définies et votées par leurs représentants lors des Assemblée Générale et Conseil d’Administration de la CIME, tous les membres s’efforcent de dépasser leur intérêt et leur rapport particuliers pour réaliser le plus efficacement les actions CIME.

Cette efficacité passe également par les capacités à agir et conséquemment des moyens à disposition. Dès lors, toute participation aux votes du programme d’activités et à leur réalisation (concerts, édition, TIME), comme toute labellisation d’actions propres à la Fédération Nationale ne seront effectives que le versement de leur cotisation dûment effectué à la CIME.

Indépendance et solidarité sont de même pratiquées par les groupements associés.

Article 7 – La qualité de Membre se perd :

Pour non paiement de la cotisation annuelle et par décision de l’Assemblée Générale. Précédemment, la Fédération Nationale Membre et l’Organisation/ Institution Membre ont été invitées par lettre recommandée à fournir au Bureau Exécutif des explications, ou à solliciter le report de leur cotisation ou à proposer une diminution de leur cotisation en raison de leur situation financière du moment.

En cas de non réponse ou de non accord, le Bureau Exécutif soumet à l’Assemblée Générale la radiation de la Fédération Nationale Membre et l’Organisation/Institution Membre.

En tout état de cause, une Fédération Nationale Membre ou une Organisation/Institution Membre qui n’aurait pas payé sa cotisation annuelle peuvent participer aux discussions de l’Assemblée Générale mais ne disposent pas du droit de vote, (sauf exceptionnellement selon la décision de l’Assemblée Générale) et ne peuvent assister au Conseil d’administration.

Le non paiement de la cotisation annuelle exclut de fait toute Fédération Nationale ou toute Organisation/institutions Membre des activités organisés solidairement dans le cadre de la CIME : Festival des fédérations, éditions et TIME.

Par démission envers la CIME, notifiée par écrit, trois mois avant l’Assemblée Générale.

Par radiation prononcée par l’Assemblée Générale sur proposition du Bureau Exécutif pour négligence avérée des obligations statuaires ou pour son action nuisible à la marche de la CIME

Par la mort des personnes physiques ou morales.

Article 8 – Administration de la CIME

Les organes de la CIME sont :

1) L’Assemblée Générale

L’Assemblée Générale se tient au moins une fois tous les deux ans, à la date et au lieu votés par le Conseil d’Administration.

. L’assemblée Générale a lieu de préférence en alternance avec la TIME (jusqu’en 2007). 

.   Par contre, le Festival des Fédérations de la CIME a lieu chaque année.

Les frais de l’Assemblée Générale sont supportés par la Fédération Nationale qui organise ou par la CIME après décision de l’Assemblée Générale. Les frais des participants sont pris en charge par eux-mêmes ou leur Fédération Nationale ou leur Organisation/ Institution). Le programme de chaque Assemblée Générale est établi et approuvé par le Conseil d’Administration. Les frais des Membres du Bureau sont assurés par la CIME.

Pour siéger légalement, l’Assemblée Générale doit être composée de la moitié au moins de ses Membres votants (pouvoirs inclus).

Elle est composée :

d’un ou deux délégués de chacune des Fédérations Nationales Membres

d’un représentant-délégué de chacune des Organisations/Institutions Membres

des Membres de Droit

Elle examine et approuve le compte-rendu annuel de l’activité de la CIME ainsi que le plan de travail pour l’année suivante.

Elle approuve les comptes financiers de l’exercice passé et le budget prévisionnel de l’exercice suivant.

Elle accorde le quitus au Conseil d’Administration.

Elle examine et prend décision pour toutes les matières réservées à sa compétence.

d) Seuls les Membres à jour de leur cotisation peuvent participer aux votes.

2) Le Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration dirige les affaires de la CIME. Il est composé : 

d’un Délégué de chacune des Fédérations Nationales Membres

d’un Représentant de chacune des Organisations/Institutions Membres

des Membres de Droit

Dans la période, entre les Assemblée Générales, le Conseil d’Administration charge son Bureau Exécutif de l’exécution des résolutions, décisions et recommandations de l’Assemblée Générale.

Le Conseil d’Administration examine et approuve le bilan d’activités présenté par son Bureau Exécutif.

 

3) Modes de scrutin

a) Le développement indépendant des deux collèges rend nécessaire la constitution de principe d’équilibrage fonction de leur nombre et de leurs types de représentativité. Sont donc inscrits à cet effet dans les statuts de la CIME deux principes organisationnels suivants :

par vote du Conseil d’Administration, l’un des trois postes du Bureau Exécutif est obligatoirement réservé à un représentant d’une Fédération Nationale.

une quotité est établie pour maintenir l’équilibre des voix entre les deux collèges. Car, attendu le nombre important d’Organisations/Institutions  actuellement opérationnelles, les Fédérations Nationales, à un certain stade du développement de la CIME obligatoirement minoritaires, ne doivent devenir supplétives. En effet le travail, l’engagement et la difficulté pour construire une Fédération Nationale posent de tels réels problèmes que ces difficultés ne peuvent être résolues dans un certain nombre de pays et limitent obligatoirement le nombre des Fédérations Nationales. Ainsi le collège des Centres et Institutions ne peut disposer de plus de 3 sièges de conseiller et dans le cas où le collège des Centres et Institutions regroupe plus de membres que le nombre de Fédérations, un ratio est défini pour que celui-ci produise une égalité du quorum des votes entre les deux collèges.

 

b) Tous les votes se font à main levée à l’exception des élections qui s’effectuent à bulletin secret.

c) Les votes ainsi documentés sont publiés dans les comptes-rendus des Assemblées Générales et Conseils d’Administration.

d) Seuls les Membres à jour de leur cotisation pourront participer aux votes.

e) Le Conseil d’Administration élit pour trois ans parmi ses Membres un Bureau Exécutif constitué de :

un Président

un Secrétaire

un Trésorier

six Conseillers maximum

f) Les postes de Vice-Président sont attribués de fait à chacun des Présidents de Fédération Nationale Membre en exercice. Ces postes reflètent directement les votes effectués par les membres des Fédérations Nationales lors de leurs Assemblée Générale et Conseil d’Administration.

 

g) Les Membres du Conseil d’Administration et du Bureau Exécutif de la CIME sont rééligibles à l’expiration de leur mandat.

h) Le Conseil d’Administration se réunit au moins tous les deux ans et le Bureau Exécutif au moins une fois par an.

4) Délégation de pouvoir

Dans le cas où une Fédération Nationale Membre ou une Organisation/Institution Membre ne peuvent être présentes à l’Assemblée Générale et au Conseil d’Administration :

il est demandé que le Bureau de la Fédération Nationale et la Direction de l’Organisation/Institution Membre fassent parvenir au Bureau Exécutif de la CIME un bilan d’activités de l’année précédant l’Assemblée Générale ainsi que des propositions et réflexions sur les activités à développer.

il est possible qu’une Fédération Nationale Membre donne une procuration pour la représenter, mais exclusivement à des membres présents à l’Assemblée Générale et au Conseil d’Administration :

• ou au représentant-délégué d’une autre Fédération Nationale ou d’une autre Organisation/Institution Membre

• ou à un Membre du Bureau

• ou à un Membre de Droit.

il est possible qu’une Organisation/Institution Membre donne une procuration pour la représenter, mais exclusivement à des membres présents à l’Assemblée Générale et au Conseil d’Administration :

• ou au représentant-délégué d’une Fédération Nationale 

• ou à un Membre du Bureau

• ou à un Membre de Droit.

Dans le cas où un Membre de Droit ne peut assister à l’Assemblée Générale et au Conseil d’Administration, il peut donner un pouvoir pour le représenter, mais exclusivement :

• ou au représentant d’une Fédération Nationale,

• ou à un des Membres du Bureau

     

Un premier Délégué, un Membre de Droit ou une Organisation/Institution Membre ne peut disposer de plus de deux pouvoirs.

Les Membres du Bureau disposent de l’intégralité des pouvoirs qui leur sont nominativement adressés.

Article 9 – Propriété de la CIME – Ressources

Les ressources de la CIME pour l’exercice de ses activités statutaires se composent :

des cotisations des Fédérations Nationales Membres et celles des Organisations/Institutions Membres dont le montant est fixé à chaque Assemblée Générale. Les cotisations annuelles sont à verser chaque année, à savoir à compter du 1er janvier et au plus tard, le 31 décembre.

des subventions et dons manuels des institutions, des membres de droit, organisations sociales et des personnes privées et mécénat.

des revenus résultant de l’exercice de ses activités.

des subventions de l’U.N.E.S.C.O.

le Conseil d’Administration gère la propriété et les finances de la CIME

Il présente les rapports financiers, le budget et le projet pour l’exercice suivant à l’Assemblée Générale pour acceptation. 

Il est tenu à jour une comptabilité par recettes et dépenses et une comptabilité des autres propriétés de la CIME

Article 10 – Dispositions finales

Les statuts ne peuvent être modifiés que par vote de l’Assemblée Générale à la majorité des deux tiers.

La dissolution de la CIME ne peut être prononcée que par l’Assemblée Générale, convoquée spécialement à cet effet.

L’Assemblée Générale désigne un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation des biens de l’Association dont elle déterminera les pouvoirs.

Elle attribuera l’actif net à toutes associations déclarées ayant un objet similaire ou tous autres établissements publics ou privés.

PAGE  10

PAGE  1

Statuts 2006